Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil

  • : Le blog de TERRA MA TERRE
  • Le blog de TERRA MA TERRE
  • : Événements et dynamiques centrés sur l'écologie à Bagnères de Bigorre. Car informer n'est plus un droit mais un devoir ! Diffusion régulières de dossiers et de fiches pratiques en lien avec nos idées (vertes) et nos partenaires.
  • Contact

PARTENAIRES ALTER'VISIONS

m 95e954ccd21348dba134ef47eee232e4

 

HUSS MASCHINEN PROJEKT

 


pierretelesouk

 

PIERRE ET LE SOUK

 

 

 

 

imovement

 

SOUND SYSTEM I MOVEMENT

 

 

 

fretswing

 

FRET SWING

 

 

 

 

jolies choses

 

 

LA COMPAGNIE DES JOLIES CHOSES

P'tites annonces!!

Olivier Pujol, écoconstructeur, recherche de la laine de mouton.
De plus, il lance, fin janvier, un chantier collectif poele de masse, torchis mur et voûte dans sa maison de Gayan. Echange donc de coups de main contre nourriture et logement.
Pour tout renseignement: pujololivier@yahoo.fr   ou sur leur
blog : http://melissa-et-olivier.over-blog.com


Archives

25 octobre 2009 7 25 /10 /octobre /2009 18:37

Plutôt que de les jeter, "Le Débarras des fées" vous invite à leur redonner une nouvelle vie tendance. Une action déco et écocitoyenne.

Sabine et Céline (manque Sandrine) sont à fond dans leur projet associatif. Photo DDM, Joël Boyé.
Sabine et Céline (manque Sandrine) sont à fond dans leur projet associatif. Photo DDM, Joël Boyé.
Sabine et Céline (manque Sandrine) sont à fond dans leur projet associatif. Photo DDM, Joël Boyé.

Vous habitez Tarbes ou les Hautes Pyrénées,et vous avez des meubles, ustensiles (cuisine, outils…), objets de décoration, pierre, métal, carrelage, papier peint, jouets en bois, textiles (draps, vêtements, rideaux), dont vous ne vous servez plus et qui prennent la plupart du temps le chemin des déchetteries? Ces « nombreux objets grossissent la longue liste des déchets à incinérer et à enfouir. Ils polluent ainsi un peu plus chaque jour notre environnement », soulignent Sabine et Céline.

Après mûres réflexions auxquelles a pris part Sandrine, ces trois jeunes femmes ont eu une idée géniale et originale : celle de créer une association baptisée "Le Débarras des fées". Le principe : collecter ces objets et autres textiles pour leur redonner une nouvelle jeunesse et les revendre à des prix modiques lors de « marchés du Débarras des fées » fixés tous les trois mois. On pourra aussi réactualiser ses objets pour sa déco personnelle.

Il ne s'agit pas de leur donner un simple coup de peinture ou de teinture. Le but est de les réactualiser selon les tendances du moment qui « évolueront tous les trois mois, en fonction des grands courants de l'année », indiquent-elles. Par contre, « des collections plus classiques seront proposées pour faire adhérer le plus grand nombre au projet ».

Apporter ses compétences

Car le second objectif est d'amener les gens à s'impliquer et participer à ce vaste projet. Et pour plusieurs raisons. D'abord, « parce que chacun peut apporter ses compétentes, son savoir-faire, même s'il n'a jamais eu l'occasion de le mettre en pratique » ; ensuite, créer des échanges et du lien entre voisins et intergénérationnel, « le fossé des générations et le manque de temps ayant entraîné une diminution des échanges et des connaissances », disent-elles ; enfin, et c'est le cœur de l'association, inciter les gens à avoir une « attitude citoyenne envers les déchets issus de notre consommation, pour assurer un avenir aux générations futures ». En fait « réveiller les consciences » sur la surconsommation et le gaspillage pour adopter des gestes d'écocitoyenneté.

De fait, aux « marchés du Débarrés des fées », elles veulent y associer des partenaires (acteurs locaux du traitement des déchets, Ademe, municipalité, conseil général, région…) pour des informations sur le traitement des déchets, sur la démarche écocitoyenne, présentation de l'association… dans « un climat familial et convivial » avec pourquoi pas « brunch apéro du dimanche version fête des voisins ».

Quant à l'adhésion, elle a été fixée à 10€.

Pour le local de stockage et atelier de recyclage qu'elles veulent en centre-ville, l'association va bénéficier, dans un premier temps, du préau de l'ancienne école Louis-Pergaud, rue de la Victoire, puis rapidement d'une salle. L'atelier de recyclage devrait ouvrir tous les lundis.

Pour des dons ou pour s'impliquer, il suffit d'appeler Céline Roulet au  06.22.70.18.88.

 

Article plus qu'inspiré de la journaliste la plus sympa de la dépêche, j'ai nommé Patricia Lagaillarde.

Légende photo : Sabine et Céline (manque Sandrine) sont à fond dans leur projet associatif. Photo DDM, Joël Boyé.

Partager cet article

Repost 0
Published by Terra ma Terre - dans Déchets
commenter cet article

commentaires