Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil

  • : Le blog de TERRA MA TERRE
  • Le blog de TERRA MA TERRE
  • : Événements et dynamiques centrés sur l'écologie à Bagnères de Bigorre. Car informer n'est plus un droit mais un devoir ! Diffusion régulières de dossiers et de fiches pratiques en lien avec nos idées (vertes) et nos partenaires.
  • Contact

PARTENAIRES ALTER'VISIONS

m 95e954ccd21348dba134ef47eee232e4

 

HUSS MASCHINEN PROJEKT

 


pierretelesouk

 

PIERRE ET LE SOUK

 

 

 

 

imovement

 

SOUND SYSTEM I MOVEMENT

 

 

 

fretswing

 

FRET SWING

 

 

 

 

jolies choses

 

 

LA COMPAGNIE DES JOLIES CHOSES

P'tites annonces!!

Olivier Pujol, écoconstructeur, recherche de la laine de mouton.
De plus, il lance, fin janvier, un chantier collectif poele de masse, torchis mur et voûte dans sa maison de Gayan. Echange donc de coups de main contre nourriture et logement.
Pour tout renseignement: pujololivier@yahoo.fr   ou sur leur
blog : http://melissa-et-olivier.over-blog.com


Archives

1 novembre 2009 7 01 /11 /novembre /2009 00:04
  A la veille de Copenhague. Il est évident que les pays "riches" doivent se soucier des conséquences de leur mode de vie pour les pays du Sud.

Rares sont les responsables politiques à faire état de notre responsabilité vis à vis de l'Afrique. Cette responsabilité ne revient pas à emprisonner ce continent dans un statut de victime. Parler de dette climatique ne devrait pas se limiter à donner de l'argent dans une logique de dommages de guerre ou tout simplement pour s'acheter un droit à polluer comme avant.

Il faut rappeler que l'Afrique n'a nullement profité des mécanismes de développement propre mis en place par le protocole de Kyoto de 1997. Ainsi que le souligne cet article publié sur "Actu Environnement" : "Depuis l'entrée en vigueur du protocole de Kyoto en 2005, les mécanismes de développement propre ont représenté plus de 8 milliards de dollars d'investissements : 5,4 en 2006 contre 2,9 en 2005. Plus de 70% des projets ont été menés dans les secteurs de l'énergie (50%) et des déchets (20%). Mais ces investissements ont été inégalement répartis au sein des pays émergents. Ainsi, sur les 850 projets validés, 518 ont été développés en Asie principalement en Inde (289) et en Chine (131). 302 ont été enregistrés en Amérique centrale et latine dont 97 au Mexique et 113 au Brésil. L'Afrique ne compte que 23 projets pour l'instant dont 12 en Afrique du Sud."

Bref : non seulement l'Afrique subit les conséquences du dérèglement climatique auquel nous avons largement contribué, non seulement nous y extrayons des ressources comme l'uraniulm et le pétrole pour nos économies mais, de plus, elle ne bénéficie pas encore des projets mis en place pour lutter contre la crise climatique.

Partager cet article

Repost 0
Published by Terra ma Terre - dans Solidarités
commenter cet article

commentaires