Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil

  • : Le blog de TERRA MA TERRE
  • Le blog de TERRA MA TERRE
  • : Événements et dynamiques centrés sur l'écologie à Bagnères de Bigorre. Car informer n'est plus un droit mais un devoir ! Diffusion régulières de dossiers et de fiches pratiques en lien avec nos idées (vertes) et nos partenaires.
  • Contact

PARTENAIRES ALTER'VISIONS

m 95e954ccd21348dba134ef47eee232e4

 

HUSS MASCHINEN PROJEKT

 


pierretelesouk

 

PIERRE ET LE SOUK

 

 

 

 

imovement

 

SOUND SYSTEM I MOVEMENT

 

 

 

fretswing

 

FRET SWING

 

 

 

 

jolies choses

 

 

LA COMPAGNIE DES JOLIES CHOSES

P'tites annonces!!

Olivier Pujol, écoconstructeur, recherche de la laine de mouton.
De plus, il lance, fin janvier, un chantier collectif poele de masse, torchis mur et voûte dans sa maison de Gayan. Echange donc de coups de main contre nourriture et logement.
Pour tout renseignement: pujololivier@yahoo.fr   ou sur leur
blog : http://melissa-et-olivier.over-blog.com


Archives

31 mars 2009 2 31 /03 /mars /2009 08:30
Suite à la vive réaction du
Museum National d'Histoire Naturelle
Entomologie CP50
45 rue Buffon, 75005 Paris (France)


Je reviens sur l'article précédemment paru. Merci pour votre vigilence !

Un frelon asiatique envahit la France : aidez-nous à cartographier son expansion !

Mentionnée pour la première fois en 2004, Vespa velutina est aujourd’hui largement répandu dans tout le sud-ouest du pays. Sa présence inquiète les apiculteurs car il se nourrit principalement d’abeilles. Il ne manifeste toutefois pas d’agressivité particulière envers l’homme. Aidez-nous à suivre l’expansion de cette espèce invasive à travers la France en nous signalant sa présence grâce à la fiche de signalement.

Invasion de frelons : une action à faire soi même pour les éradiquer

« Si vous aimez le miel et surtout si vous avez conscience de l'importance du rôle des abeilles dans la pollinisation de toutes les plantes, légumes, arbres fruitiers, etc. (sans abeilles, pas de fruits, de légumes !) lisez ci-dessous et participez.." Puis transmettez ce message aux personnes de bonne volonté que vous connaissez..


Avec le radoucissement des températures, les reines de FRELONS ASIATIQUES sortent de leur torpeur et commencent à repérer les endroits les plus adaptés pour établir leur colonie. C'est là, maintenant qu'il faut absolument les piéger. A la mi-mai il sera trop tard... Cette espèce venue de Chine par "accident", très prolifique et dangereuse est le pire prédateur des abeilles que nous connaissons.

Actuellement dans le Sud-Ouest il y a environ un nid tout les 200 à 500 mètres. Alors que 'l'accident" n'a eu lieu que courant 2004 ! Une infime partie de ces nids sont visibles, ceux visibles sont souvent situés en haut des arbres.

C'est donc la « guerre » que nous devons mener contre cet insecte et c'est assez facile au stade actuel. De simples pièges suffisent. Une fiche technique diffusée par la CNDA est diponible ICI : http://www.cnda.asso.fr/frelonBiolo08_pp.pdf


Il suffit à chacun de prendre 1 à 2 mn de son temps et le coût est inférieur à 50 centimes d'euro.


Pour fabriquer un piège à reine, il suffit d'une bouteille en plastique vide, la couper en deux, replacer à l'envers la partie avec le trou du bouchon dans l'autre.Remplir avec un peu de bière brune (pas blonde) et un peu d'eau sucrée ou non, surtout pas de miel.

On peut fabriquer 3 pièges avec une seule canette de bière brune de 33 cl.

Vous pouvez également consulter la fiche détaillée à ce sujet diffusée par la CNDA ICI : http://www.cnda.asso.fr/frelon_piege.pdf


Un seul piège suffit pour un balcon, rebord de fenêtre, etc. Vous pouvez en mettre plusieurs dans un jardin, de préférence un peu en hauteur et à l'abri de la pluie si possible. 1 piège pour 500 à 1000 m².

Il faut savoir que chaque frelon que vous attraperez dans votre piège entre la mi-mars et la mi-mai est forcement une reine.


Une reine attrapée = un nid en moins.


Faites ce geste citoyen qui concerne tout le monde, surtout si vous habitez dans le Sud-Ouest. Posez au moins un piège chez vous. Quand les nids seront formés et les colonies constituées, le combat sera impossible à gagner. Il sera repoussé d'un an et sera plus difficile. ».


Quelques images en video:





 Un nid en videos ! Impressionnant tout de même et ce n'est pas un des plus gros !



Pour avoir plus d'informations vous pouvez vous rendre sur le site frelon-asiatique.com ou sur le site de "la santé de l'abeille", où vous trouverez tous les conseils nécessaires.

Ou directement sur le site de L'INPN : http://inpn.mnhn.fr/isb/servlet/ISBServlet?action=Espece&typeAction=10&pageReturn=ficheEspeceFiche.jsp&numero_taxon=433589

Sources: Le Post
CNDA

Partager cet article

Repost 0
Published by Terra ma Terre
commenter cet article

commentaires

duga 26/10/2011 14:05



Sous le couvert d'internet, ne nous laissons pas aller à des commentaires passionnés empreints de mépris. Le ton affaibli le message, et peut inciter, par découragement, à des comportements
très dangereux pour l'entomofaune.


Des pièges sérieusement sélectifs (sans intervention)  outre des appâts adaptés, sont dotés d'entrées calibrées (dans le bouchon de la bouteille plastique par exemple) au printemps à 8,5mmm
pas de crabo, encore moins de papillons. Des sorties: fentes dans l'entonnoir de 5 mm de large avec une paille ou brindille par fente pour servir d'échelle aux petit insectes. Dans ces conditions
les insectes utilisent bien mieux ces sorties si ils tombent dans un appât liquide. Quand nous pourrons piéger sans danger nous pourros enfin mesurer l'utilité du piégeage de façon plus sûre



Timour 27/10/2011 14:54



Merci de vos précieuses précisions, le temps n'est plus à chercher des coupables ni à se lamenter. Il est vrai que les solutions existent... mais peut-être pas contre le fatalisme.



Quentin Rome 31/03/2009 10:32

Bonjour,Il y a une page sur Vespa velutina sur le site de l'INPN ( http://inpn.mnhn.fr ) sur laquelle nous avons mis des articles et une présentation que fait régulièrement Claire Villemant (la responsable du projet), c'est tout en bas de la page de l'onglet "fiche descriptive".Rassurez vous, c'est normal (et bien) de vouloir protéger la nature. Vous n'êtes pas le seul (loin de là) à diffuser cette solution miracle qui risque hélas de faire l'inverse.Merci d'avance pour les corrections.Cordialement.Quentin Rome

Quentin Rome 30/03/2009 15:31

Bonjour, Utiliser ce type de piège et faire en sorte que beaucoup de gens le placent dans leur environnement avec 1 piège pour 500 à 1000 m² et ce, que Vespa velutina soit présent ou non, n'est pas un geste citoyen comme votre message le présente. Si vous utilisez un piège aussi élémentaire qui capturera toutes sortes d'insectes autres que le frelon asiatique et à une telle densité vous porterez vous-même atteinte à la biodiversité en tuant beaucoup d'insectes non ciblés par le piégeage : des frelons d'Europe, des guêpes de diverses espèces dont certaines peu communes, des papillons divers et bien d'autres encore y compris parfois des espèces protégées. Certaines personnes utilisent actuellement des pièges plus élaborés qui permettent à une partie des insectes capturés de s'échapper sans tomber dans le liquide attractif. Tant qu'à faire installer des pièges, il vaut mieux proposer l'utilisation de celui-là. Il faut en outre dire aux gens d'éviter les piégeages massifs dans les zones où le frelon n'a pas encore été signalé. Par ailleurs, il y a beaucoup d'informations fausses ou erronées dans ce texte qui scandalisent les scientifiques ! Ainsi, s'il y a parfois plusieurs nids de Vespa velutina très proches les uns des autres, dire que "actuellement dans le Sud-Ouest il y a environ un nid tout les 200 à 500 mètres" est complètement faux !Il y a moins de 750 nids répertoriés en 2008 dans 25 départements (voir le site internet de l'INPN http://inpn.mnhn.fr ). "Alors que 'l'accident" n'a eu lieu que courant 2004 !"; cette phrase aussi n'est pas exacte car on ne sait pas exactement quand le frelon est arrivé, seulement que cela s'est passé avant 2004, ce qui n'est pas la même chose! "Une reine attrapée = un nid en moins" cette phrase aussi est fausse car déjà toutes les reines qui volent au printemps ne sont pas fécondées (et celles qui ne sont pas fécondées ne fonderont pas de colonie) et par ailleurs une très forte proportion des reines fécondées mourront avant d'avoir fondé une colonie ou avant que leur colonie ne se développe. Cette phrase qui traîne partout est donc totalement fausse ! "Quand les nids seront formés et les colonies constituées, le combat sera impossible à gagner. Il sera repoussé d'un an et sera plus difficile. ». Nous les scientifiques, sommes convaincus qu'un tel piégeage a peu de chance de freiner la progression du frelon. Nous attendons les résultats des expérimentations de piégeages qui seront faites cette année de façon rigoureuse pour dire si de telles pratiques ont un quelconque intérêt. Pour l'instant, demander aux gens de faire ce geste pour la nature sans avoir aucune idée de l'impact réel de tels piégeages est une complète aberration. Il y a trop de gens qui se permettent d'envoyer des consignes à leurs semblables alors qu'ils ne connaissent strictement rien ni à la biologie des frelons ni à la situation. Il y a quelqu'un près de Bordeaux qui a piégé l'année dernière des centaines de reines (et beaucoup d'autres insectes malheureusement) près de chez lui et cela n'a pas empêché ses ruches de se faire dévaster durant l'été. On verra bien ce que donnera le piégeage miracle mis en place un peu partout cette année mais je ne suis pas convaincue du résultat pour ce qui est du frelon. Il y a beaucoup à craindre par contre pour les autres insectes qui ne sont en principe pas concernés ! Visitez le site de l'INPN ( http://inpn.mnhn.fr ) et signalez les nids en mairie. Merci. Quentin Rome— —Museum National d'Histoire NaturelleEntomologie CP5045 rue Buffon, 75005 Paris (France)e-mail : vespa@mnhn.frhttp://inpn.mnhn.fr/isb/servlet/ISBServlet?action=Espece&typeAction=10&pageReturn=ficheEspeceDescription.jsp&numero_taxon=433589

Timour 30/03/2009 23:14


Merci d'apporter cette correction, et veuillez excuser la foi aveugle que j'ai eut en un article paru dans "le post", parfois je me laisse aller à la confiance en ce que disent les médias !
Les informations que vous apportez sont très importantes, l'article sera corrigé sous peu (demain je penses) auriez vous disponible une présentation succinte (et scientifique) de la problématique,
car j'ai essayé de regrouper quelque chose de synthétique, couplé aux fichiers du CNDA qui me paraissaient aprofondir suffisement le sujet ? Je ne manquerais pas d'indiquer vos coordonnées dans ma
modification.
Merci encore de votre vigilence, j'espère pouvoir aider au mieux votre action et regrette encore d'avoir diffusé de l'information insuffisante.
Cordialement
Timour 

PS: à l'avenir merci d'indiquer d'autres erreurs si vous en percevez.


Timour 30/03/2009 11:32

Attention là on mélange tout !Le frelon asiatique a été amené d'un autre continent par la main de l'homme. Il se montre menaçant car il tue les abeilles et fait de véritables ravages chez les apiculteurs. L'action humaine a amené un insecte qui n'aurait pas fait le trajet avec ses petites ailes depuis l'asie. Aujourd'hui il détruit véritablement le domaine apicole (comme les OGM mais c'est un autre sujet), voilà pourquoi il faut faire quelque chose. C'est une question de respect de la nature.

Marie Soleil 30/03/2009 11:14

Tout le monde tue et parès l'on s'aperçoit que les espèces sont menacées, je pense qu'il faut réfléchir avant.Bises et bonne journée.Marie