Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil

  • : Le blog de TERRA MA TERRE
  • Le blog de TERRA MA TERRE
  • : Événements et dynamiques centrés sur l'écologie à Bagnères de Bigorre. Car informer n'est plus un droit mais un devoir ! Diffusion régulières de dossiers et de fiches pratiques en lien avec nos idées (vertes) et nos partenaires.
  • Contact

PARTENAIRES ALTER'VISIONS

m 95e954ccd21348dba134ef47eee232e4

 

HUSS MASCHINEN PROJEKT

 


pierretelesouk

 

PIERRE ET LE SOUK

 

 

 

 

imovement

 

SOUND SYSTEM I MOVEMENT

 

 

 

fretswing

 

FRET SWING

 

 

 

 

jolies choses

 

 

LA COMPAGNIE DES JOLIES CHOSES

P'tites annonces!!

Olivier Pujol, écoconstructeur, recherche de la laine de mouton.
De plus, il lance, fin janvier, un chantier collectif poele de masse, torchis mur et voûte dans sa maison de Gayan. Echange donc de coups de main contre nourriture et logement.
Pour tout renseignement: pujololivier@yahoo.fr   ou sur leur
blog : http://melissa-et-olivier.over-blog.com


Archives

7 avril 2008 1 07 /04 /avril /2008 14:29
- Le Télégramme - 27 mars 08 : Déchets ménagers - Une campagne musclée
Le Smictom des Châtelets lance une ambitieuse campagne d’'affichage à destination des consommateurs. Au risque de ne pas se faire que des amis. « N’'achetez plus d’'objets jetables », « Non au développement jetable... Les objets jetables, c’est rasoir... L'’eau du robinet : chez vous 24 h/24... » En sept thèmes, le Syndicat de traitement des ordures ménagères de la zone centre des Côtes-d’'Armor invite le consommateur à effectuer des achats raisonnés : privilégier le paquet de café aux dosettes individuelles, l’'eau du robinet aux bouteilles, l’'éponge aux lingettes, les accus rechargeables aux piles jetables, les fruits en vrac aux barquettes sous plastique ou, encore, le vinaigre aux nettoyants ménagers. Tout bon pour le porte-monnaie et le salut de la planète.

Message « militant »

C’est la première fois qu’'une structure de ce type affiche un message aussi militant. Et elle y met les moyens : l’'intégralité de ses budgets communication 2007 et 2008 ; près de 20.000 €, alimentés, il est vrai, à 60 % par le conseil général et l’'Ademe.

Les affiches vont être dispatchées sur les 51 bus de l’'agglomération briochine et sur 200 panneaux, dont neuf dans la zone commerciale de Langueux. Des affichettes seront également distribuées dans les établissements publics des 36 communes adhérentes. « On va sans doute déranger mais, en tant que garants de fonds publics, on se situe dans nos missions », explique Claude Blanchard, président. En l'’occurrence, la réduction des déchets à la source, via la prévention : « Depuis 2003, nous avons arrêté l’'incinération, optimisé le tri, créé des recycleries. On a ralenti la progression des déchets. Mais il faut aller plus loin », confie Gilles Merrien, directeur.

Préjudices économiques ?

Trop loin ? Le Bureau des vérifications publicitaires, saisi par l'un des afficheurs à titre de conseil, estime que cette campagne « paraît de nature à porter gravement préjudice à des secteurs économiques, voire à des marques identifiables... Certains projets peuvent, par ailleurs, comporter des informations fausses ou trompeuses ». « Si on nous attaquait en justice, cela ne me dérangerait pas », commente Claude Blanchard : « Il faut savoir ce que l’'on veut. À quoi cela sert-il de faire un Grenelle de l’'environnement ? Il faut être cohérent. Veut-on vraiment diminuer les tonnages de déchets ? Dans certains cas, aujourd’'hui, on paye plus l’'emballage et le design que le produit. Notre but n’est pas d’'embêter les industriels, mais de les inciter à évoluer et de faire réfléchir les consommateurs ». Bref, le Smictom persiste et signe. Avec l’'espoir, qui plus est, que ce type de campagne soit repris à plus large échelle.

Hervé Queillé

Partager cet article

Repost 0
Published by Hervé Queillé - dans Déchets
commenter cet article

commentaires